Le désastre de la Finance… (Francis PONT)


Thomas  Jefferson, 3ème Président des USA, écrivait déjà en 1802 ces lignes prophétiques qui prennent aujourd’hui tout leur relief, au moment où la faillite de notre système économique et financier, qui fait rage, remet en cause tous les fondamentaux de notre société du 21ème siècle…

 » Je pense que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés que des armées prêtes au combat. Si jamais le peuple américain permet un jour que des banques privées contrôlent l’évolution de leur monnaie, les banques et toutes les institutions qui fleuriront autour de ces banques priveront les gens de toute possession, d’abord par l’inflation, ensuite par la récession, jusqu’au jour où leurs enfants se réveilleront sans maison sur la terre conquise par leurs parents.
Le pouvoir des banques devra alors lui être retiré pour être rendu au peuple, à qui il appartient réellement.  »
( T. Jefferson, 1802 – traduit de l’anglais – )

La préoccupation, ou plutôt la vision, de Thomas Jefferson est donc en train d’atteindre son terme presque ultime…

Au lieu d’alimenter une spéculation mondiale sans frein ni règles totalement déconnectée de l’économie réelle… que nos banques retrouvent tout simplement les priorités et les vraies finalités de leur métier…
… gérer dans la sécurité l’argent que nous avons gagné et prêter à ceux qui investissent pour créer de la croissance et de la richesse…pour le plus grand nombre !.

Francis PONT

5 / 11 / 2011

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Points de vue. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire