Commémoration et leçons de l’Histoire (Zérah BREMOND)

Que dire du onze novembre sinon que ce jour outre la commémoration des soldats « morts pour la France » est censé nous rappeler les circonstances de leur fin…

Il y a 93 ans, dans un train aux environs de Rethondes, le Maréchal FOCH, commandant suprême des forces alliés signait avec le ministre d’Etat allemand Mathias ERZBERGER la fin d’une guerre qui avait emporté plusieurs millions de personnes, causé des milliards de devise en dommage matériel, entraîné la fin de quatre Empires et altéré à jamais les mentalités…

A ce moment-là tous évoquait un « plus jamais » prophétique, considérant qu’une telle folie, une telle horreur n’aurait plus jamais lieu d’être.

Cet armistice, c’était plus que la fin d’une guerre, c’était la fin des guerres, de toutes les guerres, le signal pour les dirigeants responsables d’avancer dans le XXème siècle avec pour seul objectif la paix et le développement humain…

 

Au regard de cette victoire historique, nous pourrions alors considérer le 11 Novembre 1918 comme la date qui a mis fin à la folie des Hommes…

Malheureusement, ce serait nier alors les à côté moins glorieux, le traité de Versailles humiliant l’Allemagne et contribuant à laisser subsister un sentiment de revanche, l’échec de la Société des Nations, la fermeture du bloc soviétique…

Le 11 Novembre, c’était alors la fin d’une guerre, de la Grande Guerre mais le début d’une série de « petites » guerres toutes aussi dévastatrices que la Grande que l’on s’était promis de ne plus jamais reproduire.

 

Nous fêtons aujourd’hui la commémoration de tous ces soldats tombés au combat mais c’est aussi le souvenir des erreurs du passé, de ce que nous devons nous garder à tout prix de reproduire.

 

Un passé lourd d’erreurs, un présent plein d’incertitudes mais un avenir responsable !

Il ne faut pas nier les erreurs d’hier si l’on veut en tirer efficacement les leçons pour demain.

 

Zérah BREMOND

 

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Points de vue. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Commémoration et leçons de l’Histoire (Zérah BREMOND)

Laisser un commentaire