Jours de carence… (Francis PONT)

 

 

 

 

un-bon-malade-est-un-malade-mort.png

Les grands médecins méritent une rémunération selon leur juste valeur… c’est probablement pour cela que le Dr Sarkozy s’est lui-même augmenté de près de 170% dès le début de son mandat présidentiel … partant du principe qu’il vaut toujours mieux demander des efforts financiers au plus grand nombre, c’est à dire aux classes moyennes et aux plus modestes, qu’aux riches qui, c’est vrai, sont beaucoup moins nombreux !..
Alors, en 2012, il faudra faire le juste diagnostic de ceux qui empochent et de tous ceux qui décrochent…

Au milieu de tous les  » coups de rabot  » qui laminent un peu plus chaque jour notre pouvoir d’achat, ceux qui touchent le secteur tout à fait prioritaire de la santé méritent autant que d’autres d’être dénoncés…

De très nombreux médicaments, ayant pourtant prouvé de longue date leur intérêt thérapeutique, sont soit entièrement déremboursés soit de moins en moins pris en charge par la Sécurité sociale et par les Mutuelles, la part des coûts journaliers de l’hôpital public à la charge du malade vient aussi d’augmenter sensiblement et certains frais d’examens, de manipulations ou d’appareillages essentiels également.

Faire partie des nantis ou bien ne pas pouvoir s’offrir le luxe d’ être malade… nos jeunes le savent et les statistiques actuelles montrent qu’ils se soignent de moins en moins ( pour quel avenir et pour quelles retraites ?) et les personnes âgées, de plus en plus nombreuses, en font aussi la dure expérience au quotidien…

Hier, à Bordeaux, notre Président en campagne a voulu pêcher encore un peu plus profond dans les eaux de la Droite populiste en disant vouloir  » refonder la protection sociale « …
Mais au profit de qui ?.. car en découvrant au bout de son mandat que certains arrêts maladie étaient abusifs, et certes ils existent, les boucs émissaires désignés sont, une fois de plus , les plus modestes !..

En effet les jours de carence en cas d’arrêt maladie, c’est-à-dire non indemnisés, de 1 jour dans la Fonction publique qui n’en comptait pas jusqu’ici et de 3 à 4 jours désormais dans le Privé, vont d’abord  frapper les moins bien lotis, mesure injuste pour les bas salaires des petites ou moyennes entreprises dont l’employeur n’a souvent pas les moyens de prendre en charge ces jours de carence…alors que les grandes sociétés privées dont les niveaux de salaire sont souvent meilleurs peuvent, elles, prendre le plus souvent à leur charge ce manque à gagner pour leurs salariés en arrêt de travail.
Le Medef, lui-même, vient de faire remarquer qu’on aurait pu au moins le consulter avant de se précipiter sur un effet d’annonce aussi maladroit que mal préparé.

Les salariés modestes des petites ou moyennes entreprises auraient-ils moins le droit que d’autres d’être en arrêt maladie et de se soigner ?..

…une raison de plus de redire que ce quinquennat de Sarkozy aura d’abord été celui de l’injustice sociale !..

Francis PONT

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Points de vue. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Jours de carence… (Francis PONT)

  1. modem07 dit :

    Tout a fait d’accord avec cette conclusion. On peut rajouter que son système de gouvernement est de monter systématiquement les français les uns contre les autres.
    Claude Escande
    http://www.modem07.lesdemocrates.fr

Laisser un commentaire