Rejets de Lactalis dans l’Isère: Élodie Jacquier députée MoDem se mobilise

Élodie Jacquier-Laforge, députée MoDem Voiron-St-Marcelin (38)Voironnaise, Élodie Jacquier-Laforge est députée de la 9ième circonscription de l’Isère. Elle se bat pour que Lactalis mette un terme à ses rejets polluants dans l’Isère.
Cette démarche soutient l’action des élus locaux qui se battent depuis 17 ans sur ce sujet qui nous concerne encore plus que l’Isère car cette pollution impacte directement notre département car l’Isère traverse le Royans et le pays de Romans.
Lactalis refuse de se connecter au service public d’assainissement mais voudrait faire le sa propre station d’épuration. La justice a donné raison au maire de Saint Juste de Claix qui veut que la société se branche au réseau public.
Elodie Jacquier-Laforge a interpellé le gouvernement à ce sujet en Novembre: Elle s’est étonnée de Lactalis puisse continuer à cracher quotidiennement l’équivalent des eaux usées d’une ville de 10.00 habitants dans l’Isère. Les élus locaux se battent pour que la laiterie se raccorde au réseau des eaux usées. Un tuyau de raccordement est même dans la cour de cette usine. Elodie a mis en avant qu’il ne s’agissait pas d’un acte isolé car Lactalis a été épinglé cet été pour une autre pollution, en Bretagne, qui a engendré une pollution de huit kilomètres et la mort de 4 tonnes de poissons.
La secrétaire d’Etat Brune Poirson a admis que la société fromagère pollue effectivement en rejetant des effluents, sans traitement préalable, directement dans l’Isère. « C’est une situation pas conforme à la législation et préjudiciable(…) Il importe que des solutions concrètes de traitement des effluents (…) puissent être mises en œuvre sous l’autorité de l’Etat. Notre ministère s’assurera du suivi des travaux et nous nous rendrons sur place si nécessaire pour constater nous-mêmes les travaux et faire le suivi. »
Fort de la décision de justice en leur faveur, les élus locaux restent mobilisés et ont entamé un nouvel épisode dans le bras de fer qui les oppose au premier groupe mondial laitier. En février, les élus devraient porter plainte contre Lactalis: « Les effluents de la fromagerie Étoile du Vercors sont toujours déversés, sans traitement préalable dans l’Isère. Nous souhaitons faire un recours dont l’objectif sera de faire cesser le trouble de pollution, donc d’obliger Lactalis à assainir et à se raccorder au réseau public. »

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Drôme. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire