80KM/H va t’on faire du Holland ?!

Comme beaucoup je suis resté sec sur cette mesure sortie on ne sait d’où. Ah, si du quinquennat Hollande!80 kmh
Dans notre département, la limitation à 80 km/h est en test entre Tain et Valence. Le préfet ne veut pas parler des résultats. La vérité c’est qu’ils ne sont pas concluants… Pour ma part cette mesure est non-démocratique, technocratique et immorale.
Non démocratique, car il s’agit d’un choix arbitraire imposé à l’ensemble français sans aucun débat. Emmanuel Macron n’a pas abordé ce sujet pendant la campagne, ce sujet n’est pas dans le programme que nous avons discuté avec En Marche et la démarche proposée s’affranchit de tout débat qui permettrait de se poser de bonnes questions
Technocratique: La mesure s’appuie sur les modèles de Nilsson et d’Elvik qui prétendent qu’il existe un lien proportionnel entre vitesse moyenne et nombre de morts et blessés. Facile à calculer, le coté rassurant du chiffre tout pour être parfait. Cerise sur le gâteau avec ce modèle On va enfin pouvoir boire et conduire! Avec ce modèle on peut comprendre que s’il y avait plus de 16 000 morts sur les routes en 1973, c’est parce que la vitesse moyenne des français en était alors de plus de 110 km/h sur les routes nationales contre 78 aujourd’hui (ce dernier chiffre est officiel!)
Cette mesure pose de vrai questions morales. Si diminuer la vitesse sauve des vies, nous devrions nous poser la question de savoir à partir de quel vitesse il n’y a plus de mort et l’adopter. L’autre question est de savoir si les vies perdues à une vitesse située entre 70 et 80 km/h valent elle moins que celles à plus de 80 km/h? Avec cette mesure et même avec de la bonne volonté, les français vont être plus en infraction. Dans le même temps, le gouvernement prévoit de privatiser les contrôles de vitesse. Cela va être un beau cadeau fait aux contrôles radar privatisés et bien des électeurs penseront qu’il y a là quelque chose de malsain.
François Bayrou l’a souligné nos députés ne doivent être ni des godillots ni des rebelles. Nous sommes donc en droit d’attendre d’eux un débat plus sérieux sur le sujet de la sécurité routière. Proposons mieux que cette mesure impopulaire et dont on peut raisonnablement penser que nous n’arriverons pas à démontrer son efficacité. Proposons la proportionnalité du montant des amendes aux revenus et proposons pour les professionnels une amende complémentaire payée par l’employeur: quand un salarié se fait verbaliser il paie son amende et l’employeur de son coté en paie une deuxième, qu’il soit privé ou public.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Actualité, Points de vue. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire